Get Adobe Flash player

Vierge Marie

Saint Esprit au travers de Jésus, Marie

Extrait « La Vie des Maîtres » de Baird T. Spalding

La foi nous vient de l’Universel par l’intermédiaire du Christ intérieur déjà né en chacun de nous. Comme une parcelle minuscule, elle entre en nous par
le Christ, notre pensée superconsciente, le siège de la réceptivité en nous.

Alors il faut la transporter sur la montagne, le point le plus élevé en nous, le sommet de la tête, la maintenir là et permettre au Saint-Esprit de descendre.

Tu aimeras le Seigneur ton Dieu de tout ton coeur, de toute ton âme, de toute ta force, de toute ta pensée.

Tout remettre à Dieu, au Saint-Esprit, à l’Esprit vivant dont nous sommes remplis. Le Saint-Esprit se manifeste de bien des façons, souvent par de petites entités qui frappent à la porte et cherchent à entrer. Il faut les accepter, et permettre au Saint-Esprit de s’unir à cet infime grain de foi. Il tournera autour et s’y agrégera, juste comme les particules de glace adhérent au cristal central.

L’ensemble croîtra, morceau par morceau, couche par couche, comme le glaçon.
Puis, la foi s’extériorisera, s’exprimera, jusqu’à se multiplier et ce que l’on appelle : « Dieu qui s’exprime par le Christ en nous ».

Le Christ est né de cette manière. Marie, la mère modèle, perçut l’idéal, le maintint dans sa pensée, puis le conçut dans le sol de son âme. Il y fut maintenu un temps, puis extériorisé en tant qu’Enfant-Christ parfait, Premier-né, Fils
unique de Dieu. Sa mère le nourrit, le protégea, lui donna le meilleur d’elle-même, le veilla, et le chérit jusqu’à son passage de l’enfance à l’adolescence.

C’est ainsi que le Christ vient à nous, d’abord comme un idéal planté dans le terrain de notre âme, dans la région centrale où réside Dieu.

Maintenu ensuite dans la pensée comme idéal parfait, il naît, exprimé comme l’Enfant parfait. Jésus le nouveau-né.

Jésus, le grand Maître employait les pouvoirs que Dieu lui avait donnés. Tout enfant né jadis ou maintenant dans ce monde dispose des mêmes pouvoirs.

Vous êtes des individualités, non des personnalités ni des automates. Vous avez votre libre arbitre.

Médaille miraculeuse

Merci à Jérôme pour son intention de prière

Ô Marie, conçue sans pêché,
priez pour nous qui avons recours à Vous !

Ô Marie, conçue sans pêché,
priez pour Saint Pierre, Saint Paul, nos Anges,
la Faune, la Flore, le Monde Entier, les Saintes Âmes du Purgatoire,
les Elus, les Guides de lumière, les Gens de Foi, les Chrétiens

Ô Marie, conçue sans pêché,
priez pour nos Désaddictions

Amen

Il descendit avec eux pour se rendre à Nazareth

Merci à Jérôme pour son intention de prière

Seigneur, en évoquant Nazareth, nous pensons à toutes les familles du monde.
Nous te confions particulièrement celles qui sont privées
de leur maison et de leur cadre naturel.
Nous te confions celles dont les parents sont absents,
ou déficients dans leur tâche éducative.
Nous te rendons grâce pour les fratries unies,
pour les parentés et voisinages heureux,
pour le bonheur entre générations.
Nous te confions cela, et te prions.

« Mon enfant… vois comme ton père et moi, nous avons souffert en te cherchant. »

Seigneur, ces mots de Marie nous rappellent la difficulté
qu’éprouvent beaucoup de parents.
Il y a des pères et des mères qui s’efforcent de rejoindre un fils, une fille ;
qui ont de la peine à les comprendre et à les accompagner.
Puisque Marie et Joseph n’ont pas été épargnés par cette croix,
nous demandons leur intercession, et nous te prions.

« Il grandissait en sagesse et en grâce, devant Dieu et devant les hommes. »

Seigneur, nous te présentons particulièrement les enfants,
adolescents et jeunes qui nous sont chers.
Nous avons aujourd’hui une prière particulière pour eux,
avec le désir qu’ils trouvent leur propre chemin,
qu’ils le construisent sur un fond d’amour et de confiance.
Avec l’intercession de saint Louis de Gonzague,
jésuite et patron de la jeunesse, nous te prions.

« Marie gardait dans son cœur tous ces événements. »

Seigneur, à la veille du Nouvel An,
nous te confions tout ce qui a fait l’année 2018.
Les joies et les peines, les succès et les échecs,
les recherches et tâtonnements, les conflits aussi,
nous voulons tout remettre entre tes mains.
Pardonne ce qui fut mauvais, encourage ce qui fut bon,
rends-nous dynamiques et confiants devant l’avenir.
Nous t’en prions.

Salve Regina

Salve, Regina, mater misericordiae.
Vita, dulcedo et spes nostra, salve.
Ad te clamamus, exsules filii Hevae.
Ad te suspiramus, gementes et flentes
in hac lacrimarum valle.
Eia ergo, Advocata nostra, illos tuos
misericordes oculos ad nos converte.
Et Jesum, benedictum fructum ventris tui,
nobis post hoc exilium ostende.
O clemens, o pia, o dulcis Virgo Maria !
Amen.
Salut, Reine, Mère de Miséricorde,
notre Vie, notre Douceur, et notre espérance, salut.
Vers toi nous élevons nos cris,
pauvres enfants d’Ève exilés.
Vers toi nous soupirons, gémissant
et pleurant dans cette vallée de larmes.
Tourne donc, ô notre Avocate,
tes yeux miséricordieux vers nous.
Et, Jésus, le fruit béni de tes entrailles,
montre-le nous après cet exil.
Ô clémente, ô pieuse, ô douce Vierge Marie !
Amen.
Fatima
Notre Dame de Lourdes
Sauvons plus de forêt !
1 2 3 4 5 6 7