Get Adobe Flash player

Mâ Ananda Moyî

Nirmalâ Sundari Devî
(30 avril 1896 à Kheora en Inde, (aujourd’hui au Bangladesh) – Kishanpur, 27 août 1982),
plus tard nommée Mâ Ananda Moyî par Jyotish Chandra Ray1 ou Mâ Ananda Mayî, Sri Anandamayi Ma, est considérée dans l’hindouisme comme une grande sainte de l’Inde du xxe siècle et perçue par ses disciples comme un avatar.

Pour toute formation scolaire, elle alla à l’école primaire durant deux ans. Elle n’a «jamais acquis aucune connaissance des Écritures sacrées et aucune pratique spirituelle ne lui avait jamais été enseignée.» Malgré cela, elle semblait connaître toutes les voies.

L’initiation

De 1918 à 1923, elle décide de «jouer le rôle d’une ascète». Traditionnellement, l’ascète passe par un apprentissage des techniques spirituelles comme les mantras ou le yoga mais, sans les avoir appris, elle aurait commencé à réciter les mantras ou à prendre des postures yogiques en méditation.

« Respirer sans penser à Dieu, c’est du gaspillage. Seul l’être humain a été doté du pouvoir de chercher et de trouver Dieu »

Mâ reçoit autant de gens en prenant soin de leurs souffrances : “Si vous pensez que cela m’est désagréable, c’est uniquement parce que vous faites une distinction entre votre corps et le leur. Vous ne ressentez pas comme un lourd fardeau de porter votre tête, vos mains et vos pieds, vos doigts, vos membres, parce que vous les considérez comme parties intrinsèques de votre propre corps ; de même je sens que toutes ces personnes sont des membres organiques de ce corps-ci (…). Je n’ai aucun sens de l’ego ni de la séparation. En moi, chacun de vous a dans une égale mesure la hauteur et la profondeur de l’éternité”.

Un visiteur, journaliste irlandais, lui demanda franchement : “Est-ce que j’ai raison de penser que vous êtes Dieu “. Shrî Mâ répondit : “Il n’y a rien si ce n’est Lui ; tous et toutes ne sont que des formes de Dieu. À l’intérieur de votre personne aussi, tout n’est qu’une forme de Dieu. Dans d’autres personnes aussi, Il est descendu pour donner Son darshan (« vision du divin »).”

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Fatima
Notre Dame de Lourdes
Sauvons plus de forêt !
1 2 3 4 5 6 7