Get Adobe Flash player

Pèlerinage à Lourdes du 11 février 2017

Quel pélerinage, 17 0210 Grotte Massabielle (modifié)un moment unique et mémorable…

Cette année a été particulièrement « extraordinaire » en termes de haute spiritualité, un ressourcement pour l’âme…

Cette nuit du 10 au 11 février 2017 (à partir d’1 h du matin) a donné lieu à une rare éclipse lunaire en Lion, qui a la particularité de se nommer « Snow Moon » (ou Lune des neiges), qui pourrait impliquer des modifications énergétiques en termes de nouveaux commencements… (cf article “Pleine Lune du 11 février 2017“)

Notre programme est chargé :

  • Confession à la Chapelle de Réconciliation (ven 10/02)
  • Piscines (ven 10/02)
  • Chapelet aux flambeaux à la Grotte de Massabielle (ven 10/02)
  • Messe internationale à la Basilique St Pie X (sam 11/02)
  • Sacrement des malades (sam 11/02)
  • Procession mariale (sam 11/02)
  • Messe à l’Immaculée Conception (dim 12/02)

Bien sûr, nous passons à de nombreuses reprises à la crypte où se situent la châsse reliquaire de Ste Bernadette et la chapelle de l’Adoration ainsi qu’à la grotte de Massabielle, où nous égrenons, avec les autres pèlerins venus en nombre, nos « Je vous salue, Marie ».

Se confesser

A Lourdes, la Vierge Marie a lancé un appel à la conversion du cœur. C’est pourquoi la chapelle de la Réconciliation est fréquentée par tant de personnes qui retrouvent la paix. A Lourdes, des prêtres célèbrent ce sacrement, tous les jours, à la chapelle de la Réconciliation.

Ce qui est communiqué par le sanctuaire de Lourdes à ce sujet : 

Le pardon est difficile : aimer, pardonner, repartir avec celui-là même qui nous a trahis, blessés, trompés. L’aveu de notre faiblesse n’est jamais facile. Mais une fois nos fragilités, nos faiblesses, déposées, Dieu offre un but à chacun de nous. La confession donne paix et tranquillité de conscience ; elle est souvent suivie d’une intense consolation spirituelle. Dieu nous demande de faire la démarche de Lui confier nos fardeaux. Il s’engage en retour à nous consoler, à nous réconforter. Sans jugement, ni critique. Et le prêtre ne fait que prolonger cette démarche initiée par Jésus-Christ.

Se baigner aux piscines

Le 25 février 1858, la Vierge dit à Bernadette Soubirous : «Allez boire à la fontaine et vous y laver». Chaque année, 350 000 pèlerins accomplissent cette démarche dans les piscines des Sanctuaires.

Les piscines, ce sont en fait 17 baignoires de marbre contenant de l’eau de Lourdes. Les pèlerins y sont baignés, avec l’aide d’hospitaliers.

C’est une expérience très étrange, comme un changement de peau, un renouveau…

Sacrement des Malades

Moment fort d’une intense spiritualité – à vivre pour sentir des choses exceptionnelles.

« Dans l’Onction des malades, la matière sacramentelle de l’huile nous est offerte, pourrait-on dire, « comme un remède de Dieu… qui à ce moment nous assure de sa bonté, nous offre force et consolation, mais qui, en même temps, au-delà du temps de la maladie, nous renvoie à la guérison définitive, à la résurrection » – Message du Pape Benoît XVI à l’occasion de la XXe journée mondiale du malade (11 février 2012)

Mon Dieu, par cette onction, rassure-moi, soulage-moi
En lui, je me confie avec amour et dans la paix – extrait du Chant liturgique

Procession mariale
Aux origines de la procession des lumières

La prière du rosaire constitue l’élément central de la procession mariale avec le chant de l’Ave Maria de Lourdes. La procession aux flambeaux remonte, semble-t-il, aux origines mêmes du pèlerinage, lorsque les enfants de Marie venaient le samedi après les vêpres, un cierge à la main, réciter le chapelet à la grotte. Mais la première procession aux flambeaux fut vraiment organisée le 28 août 1872 sous l’inspiration du père Marie-Antoine, capucin et célèbre prédicateur toulousain. Après le repas du soir, les pèlerins viennent à la grotte, un cierge à la main avec sa célèbre collerette de papier.

La procession mariale est un moment magique où nous chantons, prions tous ensemble en communion avec plus de 15 000 pèlerins…

Au cours de la procession, il est médité sur la vie du Christ. Sont priés les mystères joyeux, le samedi ; les mystères douloureux, le mardi et le vendredi ; les mystères glorieux, le dimanche et le mercredi ; les mystères lumineux, le lundi et jeudi.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Fatima