Get Adobe Flash player

Pentateuque – les 5 livres de MoĂŻse

Penta vient de πέντε/pente « cinq », et -teuque de τεῦχος/teukhos, « Ă©tui » (il s’agit de la custode cylindrique contenant les livres en forme de rouleaux). Teukhos a fini par dĂ©signer, par mĂ©tonymie, le contenu mĂŞme de l’Ă©tui. La forme latine pentateuchus liber apparaĂ®t chez Tertullien Ă  la fin du IIe siècle – dĂ©but IIIe siècle.

Les 5 livres de MoĂŻse prĂ©sentent une version thĂ©ologique de l’histoire du peuple d’IsraĂ«l depuis la crĂ©ation du monde jusqu’Ă  la mort de MoĂŻse.

  • Le Pentateuque est chez les chrĂ©tiens les cinq premiers livres de la Bible.
  • Pour les juifs, ils constituent la Torah, – hâmisâ humsĂŞ hattĂ´râ ou « les cinq cinquièmes de la loi » – c’est-Ă -dire « doctrine », « enseignement », mais aussi « loi » (ce qui explique que le terme ait Ă©tĂ© traduit en grec par νόμος/nomos), c’est parce qu’ils renferment, outre des rĂ©cits « historiques », tout un ensemble de prescriptions (religieuses, rituelles, culturelles, juridiques, etc.) qui constituent les bases du judaĂŻsme. Les lois alimentaires (cacherout) Ă©noncĂ©es dans le chapitre 11 du LĂ©vitique en sont un exemple parmi d’autres.

La tradition en attribue la paternitĂ© Ă  MoĂŻse, mais la recherche moderne a pu Ă©tablir qu’ils ont Ă©tĂ© composĂ©s Ă  l’Ă©poque de l’exil Ă  Babylone par de nombreux rĂ©dacteurs.

Contenu

Genèse, divisée en 2 parties :

  • La CrĂ©ation (des chapitres 1 Ă  11) : Après la crĂ©ation de l’univers et de l’homme (chapitres 1-2), l’histoire du pĂ©chĂ© originel et celle du meurtre de Abel par son frère CaĂŻn (chapitre 4), arrive l’histoire de NoĂ© qui Ă©chappe au dĂ©luge grâce Ă  son arche (chapitres 6 Ă  8). L’histoire de la Tour de Babel occupe le chapitre 11. Des gĂ©nĂ©alogies entrecoupent ce rĂ©cit et la dernière d’entre elles permet de faire le lien avec la seconde partie de la Genèse. La gĂ©nĂ©alogie du chapitre 11 donne les ancĂŞtres d’Abraham dont l’histoire vient ensuite.
  • Les RĂ©cits Patriarcaux (chapitres 12 Ă  50) – L’histoire des patriarches raconte l’histoire : D’abord Abram, qui change son nom en Abraham après sa rencontre avec Dieu, est choisi pour ĂŞtre le père d’une grande nation et ce bien qu’il soit âgĂ© et que sa femme Sarah soit stĂ©rile (chapitres 12 Ă  25 verset 8). Un fils leur naĂ®t, Isaac lui-mĂŞme père de Jacob qui change son nom en IsraĂ«l après avoir luttĂ© contre un ĂŞtre mystĂ©rieux et Ă  qui est fait la mĂŞme promesse (du chapitres 25 verset 19 au chapitre 37). Enfin, l’histoire de Joseph achève le livre de la Genèse. Joseph, fils de Jacob est vendu par ses frères, est esclave en Égypte mais parvient Ă  devenir le conseiller de Pharaon. Il fait venir en Égypte toute sa famille pour qu’elle Ă©chappe Ă  la famine et se rĂ©concilie avec ses frères (chapitres 37 Ă  50)4. Avec ses frères, il fonde ainsi les 12 tribus d’IsraĂ«l.

Le livre de l’Exode raconte la sortie d’Égypte du peuple hĂ©breu composĂ© des descendants des 12 tribus d’IsraĂ«l. Les HĂ©breux Ă©tant trop nombreux aux yeux de Pharaon, celui-ci les rĂ©duit en esclavage. Alors que le nouveau Pharaon tente d’Ă©craser les HĂ©breux jusqu’Ă  faire tuer les premiers-nĂ©s, un enfant, MoĂŻse, est sauvĂ© et, une fois adulte, est appelĂ© par Dieu pour conduire les HĂ©breux hors d’Égypte. MalgrĂ© de nombreux miracles (Dix plaies d’Égypte), Pharaon refuse le dĂ©part de ce peuple esclave et c’est seulement lorsque tous les premiers-nĂ©s, humains et animaux, meurent en une nuit, qu’il accepte de voir partir les HĂ©breux. Il revient ensuite sur sa dĂ©cision mais son armĂ©e est noyĂ©e dans la Mer Rouge (chapitres 1 Ă  14) que Dieu avait ouverte pour laisser le passage aux HĂ©breux. LibĂ©rĂ© de cette menace, le peuple HĂ©breu entame une longue marche jalonnĂ©e de miracles divins comme le don de la manne. Pendant ce voyage, MoĂŻse reçoit les Tables de la loi sur lesquelles sont Ă©crits les Dix commandements. Enfin, le tabernacle est construit et consacrĂ©.

Le LĂ©vitique rompt l’histoire pour exposer une sĂ©rie de rites Ă  accomplir. Après la description de l’onction d’Aaron et de ses fils de la tribu de LĂ©vi, sont prĂ©sentĂ©s les diffĂ©rents types de sacrifice pour chaque occasion. Des indications mĂ©dicales expliquent la conduite Ă  tenir en cas de suspicion de lèpre. Les lois sur le mariage et celles sur la nourriture sont aussi inscrites ainsi que celles concernant les fĂŞtes, la libĂ©ration des hĂ©breux en situation de servitude pour dettes et celle sur le repos de la terre tous les sept ans.

Le livre des Nombres commence par le dĂ©nombrement des tribus hĂ©breux puis raconte le dĂ©part pour le SinaĂŻ afin de conquĂ©rir la Terre promise. Cependant, après le retour d’Ă©claireurs partis reconnaĂ®tre le pays, les HĂ©breux prennent peur et refusent d’entrer sur cette terre. N’ayant pas confiance en la parole divine, le peuple est maudit de sorte que tous (sauf Caleb et JosuĂ©) sont condamnĂ©s Ă  errer dans le dĂ©sert durant quarante ans et Ă  ne pas entrer sur la terre promise qui n’appartiendra qu’Ă  leurs enfants. Le peuple continue cependant Ă  se rĂ©volter, ce qui provoque la colère divine. MĂŞme MoĂŻse et Aaron subissent le châtiment de ne pouvoir pĂ©nĂ©trer sur la Terre promise. Aaron meurt en chemin. Cependant, les HĂ©breux commencent Ă  combattre des rois de la rĂ©gion et selon qu’ils respectent ou oublient la parole divine, parviennent Ă  vaincre ou sont dĂ©faits.

Ce rĂ©cit est entrecoupĂ© de règles Ă  observer : celles sur le sacrifice, celles sur les villes refuges pour ceux qui sont coupables d’un homicide involontaire, celles sur l’hĂ©ritage, etc.

Le DeutĂ©ronome se prĂ©sente comme un long discours tenu par MoĂŻse aux HĂ©breux avant sa mort. Dans ce texte sont rappelĂ©es les règles auxquelles doivent se soumettre les HĂ©breux pour garder la bienveillance de Dieu Ă  leur Ă©gard. Quelques rappels d’Ă©vènements racontĂ©s dans les livres prĂ©cĂ©dents servent Ă  montrer la puissance de Dieu, son soutien Ă  son peuple Ă©lu et sa colère lorsqu’ils oublient ses commandements. Le texte se termine par un cantique, des bĂ©nĂ©dictions de MoĂŻse et le bref rĂ©cit de la mort de ce dernier.

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Fatima
Notre Dame de Lourdes
Sauvons plus de forĂŞt !
1 2 3 4 5 6 7