Get Adobe Flash player

Paradis

Fátima

En 1915, Lucia dos Santos, une petite fille de 8 ans garde souvent le troupeau familial, en compagnie de 3 amies, près du hameau d’Aljustrel, au coeur du Portugal. Cette année-là, d’avril à octobre, elle aperçoit une figure identique à une statue de neige, que les rayons du soleil rendent presque transparente. “C’était comme un nuage plus blanc que la neige, quelque chose de transparent, ayant forme humaine”, écrira-t-elle plus tard. La manifestation reste indistincte et silencieuse. Sa famille, qui est mise au courant, n’y voit que rêveries enfantines.

L’année suivante, un jour de printemps 1916, Lucia garde de nouveau son troupeau avec ses cousins Jacinthe et François Marto, âgés respectivement de 6 à 8 ans, sur la petite colline de Cabeço. Un vent assez fort secoue subitement les arbres et leur fait lever les yeux pour voir ce qui se passe, car la journée s’annonce belle. Les 3 enfants remarquent un jeune homme de 14 ou 15 ans, plus blanc que la neige, que le soleil le rend transparent comme le cristal, et d’une grande beauté. Lucie reconnaît en lui l’étrange et silencieux visiteur de l’année précédente, mais distingue davantage son apparence. Il s’approche des enfants et se met à parler :

 Ne craignez rien ! Je suis l’Ange de la Paix. Priez avec moi !

L’Ange s’agenouille, baisse la tête vers le sol et dit :

 Mon Dieu, je crois, j’adore, j’espère et je Vous aime
Je vous demande pardon pour ceux qui ne croient pas, qui n’adorent pas, qui n’espèrent pas, qui ne Vous aiment pas

Après avoir répété cette prière 3 fois, l’Ange se remet debout et dit :

Priez ainsi
Les Coeurs de Jésus et de Marie sont attentifs à la voix de vos supplications

Puis, l’Ange disparaît.
Une nouvelle apparition de l’Ange se déroule au coeur de l’été 1916, toujours devant les enfants. L’Ange leur demande de prier davantage, de faire des sacrifices et d’accepter avec soumission les souffrances que le Seigneur leur enverra.
Fin septembre, une 3ème apparition angélique s’accompagne d’une théophanie eucharistique et d’une communion miraculeuse. L’Ange tient dans sa main gauche un calice, sur lequel est suspendue une hostie de laquelle tombent quelques gouttes de Sang dans le calice. Après avoir récité 3 fois une prière, en réparation des outrages, sacrilèges et indifférences qui offensent Jésus présent dans le tabernacle, il fait communier les 3 enfants, répète 3 fois la prière puis disparaît.
L’Ange ne devait plus apparaître.

Les enfants, qui se souviennent des moqueries de l’année précédente, n’en parlent à personne.
Ces manifestations angéliques commencent à être connues qu’à partir de l’année 1917, suite aux apparitions mariales, mais seulement de quelques personnes, comme l’évêque du diocèse.

Les 13 mai, 13 juin, 13 juillet, 19 août et 13 septembre 1917, la Sainte Vierge se manifeste aux 3 enfants, dans la Cova da Iria, en pleine journée. Elle apparaît à chaque fois sous la forme d’une jeune Dame toute vêtue de blanc, plus brillante que le soleil, répandant autour d’elle une lumière plus vive et plus intense qu’un verre de cristal plein d’eau claire, traversé par les rayons du soleil le plus ardent.

Lors de la 1ère apparition, la Vierge commence par rassurer les gamins en leur disant de ne pas avoir peur. Elle déclare ensuite :

Je suis venue pour vous demander de venir ici 6 mois de suite, le 13 de chaque mois, à cette même heure. Plus tard, je vous dirai qui je suis et ce que je veux.
Ensuite, je reviendrai encore ici une 7ème fois

La série des 13 n’est interrompue qu’une seule fois en août. Les autorités civiles, hostiles et inquiètes de la ferveur suscitée par les apparitions mariales, font emprisonner les enfants durant un jour et une nuit. La Vierge n’apparaît pas aux enfants dans leur prison, mais à l’endroit habituel le 19 août.

En revanche les fidèles qui se massent le 13 août sur les lieux des apparitions mariales, sont témoins de faits inoubliables : des coups de tonnerre et des éclairs dans le ciel pur et bleu, ainsi qu’une sorte de nuage blanc qui vient se poser quelques instants sur un chêne vert, tout proche des apparitions.

Lors des apparitions de l’année 1917, les 3 enfants voient bien la Vierge, mais Lucia est la seule à l’entendre. La “Dame de lumière” insiste beaucoup sur les fins dernières : l’Enfer, le Purgatoire, le Paradis. Dès le 1er jour, Elle promet aux 3 enfants qu’ils iront au Ciel et révèle le destin post mortem de 2 jeunes filles, amies de Lucia, mortes peu de temps auparavant.

Le 13 juillet, les 3 enfants ont une vision terrifiante de l’enfer, présentée comme une mer de feu : image identique au Nouveau Testament. Il s’agit du 1er secret de Fatima, suivi de 2 autres. Lucia, devenue soeur Lucie, a rapporté par la suite le contenu du 2nd secret de la Vierge :

Si vous faites ce que je vais vous dire, beaucoup d’âmes se sauveront et vous aurez la paix
La guerre va finir. Mais, si vous ne cessez pas d’offenser Dieu, sous le règne de Pie XI, commencera une autre guerre, pire

Quand vous verrez une nuit éclairée par une lumière inconnue,
sachez que c’est le grand signe que Dieu vous donne, qu’il va punir le monde de ses crimes
par les moyens de la guerre, de la famine et des persécutions contre l’Eglise et le Saint Père

Pour l’empêcher, je viendrai demander la consécration de la Russie à mon Coeur Immaculée
et la Communion réparatrice des premiers samedis.
Si l’on écoute mes demandes,
la Russie se convertira et on aura la paix
Sinon, elle répandra ses erreurs à travers le monde,
provoquant des guerres et des persécutions contre l’Eglise

La Vierge annonce la fin de la 1ère Guerre mondiale, l’expansion du communisme et les persécutions contre l’Eglise, le début d’une Seconde Guerre mondiale lors du règne du pape Pie XI. Ce dernier meurt le 10 février 1939.

La 3ème partie du secret, révélé à Lucia le 13 juillet 1979, porterait pour certains sur la fin du communisme en Europe à la veille du XIXème siècle. C’est la version officielle du Vatican.

Les apparitions de Fatima reçoivent leur couronnement en ce que l’on appelle le miracle du 13 octobre 1917, à la Cova di Iria, devant plus de 50 000 personnes. Tous purent voir le “miracle du soleil”, annoncé par la Sainte Vierge le 13 juillet en ces termes :

En octobre, je ferai un miracle que tous pourront voir pour croire

Même ceux qui ne croyaient pas aux apparitions en furent témoins.
C’est le cas du journaliste Avelino de Almeida, anticlérical convaincu, qui écrit l’article suivant, dans le quotidien libéral de Lisbonne O Seculo du 15 octobre 1917 :

“On voit l’immense multitude se tourner vers le soleil, qui apparaît au zénith, dégagé des nuages. Il ressemble à une plaque d’argent mat, et il est possible de le fixer sans le moindre effort. Il ne brûle pas les yeux. Il n’aveugle pas. On dirait qu’il se produit une éclipse. Mais voici que s’élève une clameur immense et ceux qui sont plus près de la foule l’entendent crier : “Miracle ! Miracle !… Merveille !… Merveille !…” Aux yeux éblouis de ce peuble, dont l’attitude transporte aux temps bibliques, et qui, stupéfait, la tête découverte, contemple l’azur du ciel, le soleil a tremblé, le soleil a eu des mouvements insolites et brusques, en dehors de toutes les lois cosmiques, “le soleil a dansé”, selon l’expression typique des paysans.”

Un autre témoin donne les détails suivants :

“On pouvait regarder le soleil sans être incommodé. On aurait dit qu’il s’éteignait et se rallumait, tantôt d’une manière, tantôt de l’autre. Il lançait des faisceaux de lumière, d’un côté et de l’autre, et peignait tout de différentes couleurs : les arbres, les gens, le sol, l’air. Mais la grande preuve du miracle, c’est que le soleil ne faisait pas mal aux yeux.”
Tout le monde était immobile. Tout le monde se taisait… Tous regardaient le ciel. A un certain moment, le soleil s’arrêta, et puis recommença à danser, à tournoyer ; il s’arrêta encore une fois, et se remit encore une fois à danser, jusqu’au moment, enfin, où il parut se détacher du ciel, s’avancer sur nous. Ce fut un instant terrible.”

Le phénomène dura une quinzaine de minutes, à midi (heure solaire) et put être vu à 5 km à la ronde. La présence de milliers de témoins prouve que quelque chose d’exceptionnel s’est déroulé.

108 mantras of workship de Sri Anandamayi

1. Om Matre Namah  
2. Om Hridayavasinyai Namah Hriday = heart, Vasini = She who resides
3. Om Sanatanyai Namah Sanatani = The Eternal one
4. Om Anandamayai Namah Anandamayi = Bliss permeated
5. Om Bhuvana ujjalayai Namah Bhuvan = Universe, Ujjala = One who illuminates
6. Om Jananyai Namah Janani = She who gives birth
7. Om Shuddhayai Namah Shuddhya = Pure
8. Om Nirmalayai Namah Nirmala = Clear, Mal = Impurity
9. Om Punyavistarinyai Namah She who spreads virtue all around
10. Om Rajrajeshwaryai Namah Rajrajeshwari = Queen of queens
11. Om Swahayai Namah Swaha = Mantra uttered while offering oblations to the sacrificial fire
12. Om Swadhayai Namah Swadha = Mantra uttered while offering to the departed predecessors or ancestors
13 Om Gouryai Namah Gouri = Fair Complexion
14. Om Pranavarupinyai Namah Pranav = OM, the audio representation of Brahman, the ultimate reality or the Supreme Being ; Rupini = Representation
15. Om Saumyayai Namah Saumya = Pleasing
16. Om Saumyatarayai Namah Saumyatara = Pleasing to a higher degree
17. Om Satyayai Namah Satya = Truth
18. Om Manoharayai Namah Mana = Mind ; Hara = One who steals
19. Om Purnayai Namah Purna = Fullness
20. Om Paratparayai Namah Paratpara = Superior to the superior
21. Om Ravishashi kundalayai Namah Ravi = The sun, Shashi = The moon,Kundala = Earring ; Whose earrings are the sun and the moon
22. Om Mahavyom kuntalayai Namah Maha = Great, Vyom = Sky, Kuntal = hair ; The vast expanse of the sky are like her hair
23. Om Viswarupinyai Namah Viswa = The universe. Rupini = Assuming the form ; Assuming all forms in the universe
24. Om Aishwarya bhatimayai Namah Aishwarya = Riches ; Bhatima = Splendour
25. Om Madhurya pratimayai Namah Madhurya = Sweetness ; Pratima = Image
26. Om Mahima manditayai Namah Mahima = Greatness / a divine power acquired by Yogis ; Mandita = attributed with
27. Om Ramayai Namah Rama = Consort of Lord Vishnu / pleasing
28. Om Manoramayai Namah Mana = The mind ; Rama = Pleasing
29. Om Shantyai Namah Shanti = Peace
30. Om Shantayai Namah Shanta = Peaceful / composed
31. Om Kshamayai Namah Kshama = forgiveness
32. Om Sarva devamayai Namah Sarva all, Devamayi = Abode of gods
33. Om Sarva devimayai Namah Sarvadevimayi = Abode of all goddesses
34. Om Sukhadayai Namah Sukh = Happines, da = One who offers ; One who offers happiness
35. Om Varadayai Namah Var = Boon. Varada = One who offers boons.
36. Om Bhaktidayai Namah Bhakti = Devotion, Bhaktida = one who provides devotional mentality
37. Om Jnanadayai Namah Jnana= Knowledge / Wisdom ; Jnanada = One who gives wisdom
38. Om Kaivalya dayinyai Namah Kaivalya = Eternal emancipation or final beatitude, Dayini = one who gives
39. Om Vishwa prasavinyai Namah Vishwa = Universe ; Prasavini = Birth giver
40. Om Vishwa palinyai Namah Palini = One who looks after / sustainer
41. Om Vishwa samharinyai Namah Samharini = destroyer
42. Om Bhaktapran rupayai Namah Bhakta = Devotee ; Pran = Life force ; Rupa = Form ; As a form of the life force of the devotees
43. Om Murtimatyai Namah Murtimati = One who takes the form of the image
44. Om Kripayai Namah Kripa = Grace
45. Om Triloka tarinyai Namah Trilok = Three worlds : heaven, earth and the nether region ; Tarini = Rescuer
46. Om Karya karan bhutayai Namah Karya = Actions; Karan = Cause, Bhuta = Inner Principle
47. Om Bhedabhedatitayai Namah Bhed = Differentiation, Abhed = Non differentiation, Atita = beyond
48. Om Paramayai Namah Parama = The ultimate
49. Om Paramadevatayai Namah Parama devata = The ultimate God
50. Om Vidyayai Namah Vidya = Learning / wisdom
51. Om Vinodinyai Namah Vinodini = Gratifier
52. Om Yogijana ranjinyai Namah Yogijana = The yogis, Ranjini = Amusing
53. Om Bhavbhayabhanjinyai Namah Bhav = World, Bhaya = fear, Bhavabhaya = Worldly fear. Bhanjini = Dispeller
54. Om Mantra bijatmikayai Namah Mantra = Divine syllable/ sound, Bija = seed ; Atmika = Self same / Inner spirit of the seed of mantra
55. Om Veda prakashikayai Namah Veda = The vedas. Prakashika = Revealer
56. Om Nikhila vyapikayai Namah Nikhil = Universe, Vyapika = Pervader / encompassing
57. Om Sagunayai Namah Saguna = One with qualties/ attributes
58. Om Sarupayai Namah Sarupa = One with definite form
59. Om Nirgunayai Namah Nirguna = One with no attributes
60. Om Nirupayai Namah Nirupa = One with no form
61. Om Mahabhavamayai Namah Maha = Great, bhava = Inner disposition
62. Om Nirantarayai Namah Nirantara = Ever present
63. Om Gunamadhuryai Namah Guna = Quality : Madhuri = Sweetness
64. Om Parayai Namah Para = The ultimate reality
65. Om Purnabrahmane Namah Purna = Full / totality : Brahman = The supreme reality
66. Om Narayanayai Namah Nara = Human, Ayan = Abode ; Narayana = The ultimate Lord whose abode is the human heart
67. Om Mahadevyai Namah Mahadevi = The supreme Goddess
68. Om Padmanabhaya Namah Padma = Lotus. Nabhi = Navel ; Padmanabh = Lord Vishnu sleeping on the Serpent bed on the Causal fluid ; A lotus came out of His navel and Brahma the Lord of Creation is sitting on the lotus (Once Ma identified herself with Lord Padmanabha)
69. Om Kalyai Namah Kali = A form of the supreme Goddess
70. Om Bhavatapa pranashinyai Namah Bhava = world ; Tapa = the heat of Sufferings ; Pranashini = Destroyer / Dispeller
71. Om Anandaghana murtaye Namah Ananda = Bliss, Ghana = Concentrated. Murti = image
72. Om Sriyai Namah Shri = The goddess Laxmi / prosperity
73. Om Yajna atmikayai Namah Yajna = Offerings in the fire in the name of the gods, Atmika = the inner principle
74. Om Puranpurushaya Namah Puran = The old scriptures written in verse by the sage Vyasa. There are 18 puranas and 18 sub-puranas. The ultimate Being described by all puranas
75. Om Nishkrodhayai Namah Ni = No ; Krodh = Anger
76. Om Niragayai Namah Ni = No ; Raga = attachment / likings
77. Om Ragadwesha vivarjitayai Namah Raga = liking, Dwesha = dislikings, Vivarjita = without / shaken off
78. Om Ambayai Namah Amba = The goddess mother
79. Om Ambikayai Namah Ambika = The mother goddess Durga
80. Om Jagadambikayai Namah Jagat = World ; Ambika = Mother goddess
81. Om Nirdoshayai Namah Ni = no, Dosha = Vice/ disqualfications
82. Om Swabhavasthitayai Namah Swa = self, Bhava = Inner state ; Sthita = One who rests in
83. Om Swakriyayai Namah Swa = self, Kriya = Action ; Her actions are She herself
84. Om Swarasamritayai Namah Swa = Self, Rasa = juice, Amrit = Nectar ; She herself is the juice of Her nectar
85. Om Mokshada duhitre Namah Mokshada = Name of Ma’s mother, Duhitri = Daughter
86. Om Vipin duhitre Namah Vipin = Name of her father, Duhitri = Daughter
87. Om Varalabdhayai Namah Vara = Boon from the Divine, Labdha = Attained, She came as a result of the boon granted to her grandmother by the goddess Kali. This temple is near her father’s house in a village called Kasba now in Tripura, a few kilometers from her birthplace which is now in Bangladesh
88. Om Prema murtaye Namah Prema = Love, Murti = image
89. Om Bholanath bharyayai Namah Bholanath = Name of her husband Shri Ramani Mohan Chakraborty. This name Bholanath was given to him by Ma. Bholanath is also the name of Lord Shiva. Bharya = wife
90. Om Sarvagayai Namah Sarva = All, Sarvaga = one who goes all over ; Her life was that of a traveller all over India
91. Om Sahaj samadhi dhritayai Namah Sahaja = Natural/ Perpetual. Samadhi = Total dissolution in the divine. Dhrita = Held ; She was always in a state of Perpetual samadhi
92. Om Hemkanti vibhratyai Namah Hem = Gold, Kanti = Lustre. Vibhrati = Emanates. She who emanates a golden lustre
93. Om Bhaktananda dayinyai Namah Bhakta = devotee, Anandam = bliss, Da-ini = giver
94. Om Sharadindujita smitayai Namah Sharad = Autumn, Indu = The Moon, jita = Conquerer, Smita = Smile. One whose Smile conquers the (beatitude of the) autumn Moon
95. Om Kalpavriksh upamanayai Namah Kalpa vriksh = Wish fulfilling tree ; The Celestial tree that grants all wishes ; Upaman = similar
96. Om Sharanagata vatsalayai Namah Sharan = Refuge, Agata = One who Comes, Vatsala = Kind /merciful. She is ever merciful to him who comes to take refuge in Her
97. Om Kleshapasha tarinyai Namah Klesh = strife / pain, Pasha = Rope of bondage, Tarini = liberator
98. Om Hridkamal virajitayai Namah Hridi = Heart, Kamal = Lotus, Virajita = Resident ; One who resides in the lotus of the heart
99. Om Ananda rupinyai Namah Ananda = bliss, Rupini = image
100. Om Ananda datre Namah Ananda = bliss, Datri = giver
101. Om Ananda vardhanyai Namah Ananda = bliss, Vardhini = One who adds to
102. Om Ananda dharinyai Namah Ananda = bliss, Dharini = one who holds
103. Om Sangitpriyayai Namah Sangit = Song, Priya = One who loves
104. Om Gururmatre Namah Guru = The mentor, Matri = Mother, She is mother as Guru
105. Om Matri gurave Namah Matri = Mother ; She is Guru as mother
106. Om Tirtha vasinyai Namah Vasini = One who resides. The name Thirthavasini was given to her by Her grandmother after Her birth
107. Om Narayanyai Namah Narayani = The Consort (power) of Narayan
108. Om Mahadevaya Namah Mahadeva = She who is the great Lord Herself
Fatima
Notre Dame de Lourdes
Sauvons plus de forêt !
1 2 3 4 5 6 7